Il y a quelques jours, nous posions la question : mais pour qui va rouler la « convention de la droite » ? Le moins que l’on puisse écrire, c’est que la réponse n’est pas plus claire maintenant que cette convention est derrière nous.

Et la communication officielle de cette « convention de la droite » n’aide pas à comprendre la ligne politique prônée. On apprend ainsi que la Marseillaise y a été entonnée « en l’honneur de Jacques Chirac » !


Les Français se souviendront en effet très très longtemps de Jacques Chirac. Premier Ministre, en quelques mois seulement, il a pris des mesures qui ont profondément marqué le paysage démographique de notre pays.

Il a été l’initiateur du « Grand Remplacement » :
– 1975 : légalisation de l’avortement. Depuis cette date, à raison de plus de 200 000 avortements chaque année, on estime à plus de 8 millions le nombre de naissances françaises manquantes dans notre pays.
– 1976 : loi autorisant le regroupement familial permettant une immigration massive et la régularisation des mineurs étrangers. Plus de 200 000 personnes arrivent ainsi légalement chaque année en France.

Est-ce ce Jacques Chirac là que la « convention de la droite » tient pour modèle ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :