Sujet de société crucial s’il en est puisqu’il concerne nos libertés fondamentales, dont notre liberté d’expression, la loi Avia, « cette véritable censure généralisée », a été votée hier à l’Assemblée nationale, dans une indifférence quasi-générale, les Français étant préoccupés par le déconfinement, le coronavirus, la reprise du travail, l’école pour les petits… Le gouvernement a bien choisi le moment, et cela n’est pas un hasard.

Excellente intervention, contre cette loi scélérate qui musellera toute opposition à la pensée unique, du député Emmanuelle Ménard qui conclut par un tonitruant :

“Madames et messieurs les censeurs, bonsoir.”

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Le Minaud says:

    G. Orwell, alias G. Blair, ne l’avait pas imaginé, il le savait, ce qui est très différent. G. O. était membre de la Fabian Society, vraisemblablement initié par Aldous Huxley, son professeur remplaçant d’un temps à Eton, foyer illuminati bien connu. “1984”, écrit immédiatement après la seconde GM, n’indique nullement une date future à laquelle ces événements se produiraient, mais, à n’en pas douter et selon un mode de camouflage bien connu et classique des initiés, il a juste changé un chiffre et 1984 signifie en fait 1884, qui est la date de création de la FS. Il est possible que G. O., ait regretté rapidement son affiliation et sa participation à l’œuvre maléfique de la FS et qu’il ait voulu de la sorte exposer le pot aux roses. Mystère. Toujours est-il que ses relations avec A. H. se sont détériorées et à la mort de sa seconde épouse (en 1980), la FS a fait main basse sur les archives et sur les droits éditoriaux de 1984 jusqu’en 2025 et agit en sous-main pour empêcher toute recherche sur la désillusion d’Orwell et sa perception de la véritable nature du socialisme …

  2. Naim says:

    Cette loi dite loi Avia doit être nommée en réalité loi Kalifa (un vrai calife) ou loi du CRIF. Car, cette togolaise qui a vendu son âme (si elle en a) au diable n’est que l’instrument et le pion des vrais ingénieurs de la dystopie francaise. Mais tant que les Francais demeurent en état de léthargie généralisée, d’autres noms étrangers, venus d’Afrique, Continent du chaos, serviront à nommer plus de lois destructrices de la civilisation chrétienne ou ce qu’il en reste encore.

  3. Cadoudal says:

    la République et la tyrannie : un long concubinage .

    depuis le décret de “Grande Terreur” du 22 prairial an II;

    où un “suspect” est guillotinable.

  4. Daniel PIGNARD says:

    Le professeur Raoult a fait une avancée en médecine et des puissances étrangères au bon sens voudraient en effacer les bienfaits sans pouvoir apporter toutefois un mieux.
    Déjà, les Français avaient institué la peine de mort pour les meurtriers, les puissances étrangères au bon sens ont voulu s’en affranchir.
    Les Français avaient interdit la peine de mort pour les innocents dans le sein de leur mère, les puissances étrangères au bon sens ont voulu s’en affranchir.
    Les Français avaient décidé de faire une radio nationale bien française, les puissances étrangères au bon sens ont voulu s’en emparer.
    Les Français avaient décidé que la liberté d’opinion soit garantie par la constitution, les puissances étrangères au bon sens ont passé outre pour s’en affranchir.
    Les Français avaient décidé que le mariage ne pouvait se faire qu’entre un homme et une femme, les puissances étrangères au bon sens présidant notamment le Conseil Constitutionnel ont décidé de s’en affranchir.

    Plus que 6 mois pour que ça change.
    Au jour du grand retournement, chaud devant :
    « Tes fils en défaillance gisaient à tous les coins de rues, Comme le cerf dans un filet, Chargés de la colère de l’Éternel, Des menaces de ton Dieu.
    C’est pourquoi, écoute ceci, malheureuse, Ivre, mais non de vin!
    Ainsi parle ton Seigneur, l’Éternel, Ton Dieu, qui défend son peuple: Voici, je prends de ta main la coupe d’étourdissement, La coupe de ma colère; Tu ne la boiras plus!
    Je la mettrai dans la main de tes oppresseurs, Qui te disaient: Courbe-toi, et nous passerons! Tu faisais alors de ton dos comme une terre, Comme une rue pour les passants. » (Esaïe 51 :20-23)

  5. un loi de mafieux faite par des mafieux ! et pire dans les mains d’une personne qui en aucune façon est respectable! Mais c’est pour cela qu’elle a accepté de la porter!