Alors que différents partis de « droite nationale » opèrent de grandes manœuvres de « dédiabolisation » dans l’espoir d’atteindre le pouvoir, il existe, en marge, des partis qui revendiquent l’étiquette nationaliste et considèrent pouvoir faire avancer leurs idées sans concéder quoi que ce soit à l’un ou l’autre lobby.
Ces partis nationalistes se sont réunis en congrès au Parlement européen à Bruxelles le 4 février dans le cadre de l’ Alliance for Peace & Freedom ou Alliance pour la Paix et la Liberté (APF).
Tous les partis présents à cette réunion ne sont pas représentés au Parlement européen. Mais leur alliance ambitionne, par des synergies, d’augmenter l’audience de chacune des composantes. 
 
A ce jour, les membres de cette alliance sont :
              
Aube Dorée (Grèce)
Britain First (Irlande du Nord)
British Unite (Angleterre)
Dans Karnas-Parti (Danemark)
Democracia Nacional (Espagne)
Forza Nuova (Italie)
Nation (Belgique)
NPD (Allemagne)
Svens Karnas-Parti (Suède)
 
L’Alliance for Peace & Freedom est présidée par Roberto Fiore (Forza Nuova) et a pour secrétaire général Jens Pühse (NPD) .

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :