Hans-Georg Maassen, le chef du contre-espionnage allemand, dénonce dans la presse allemande la progression du parti salafiste en Allemagne. Il estime leur nombre à 7300 personnes, toujours en augmentation, et parmi eux les djihadistes de retour de Syrie. C’est contre les salafistes que les mouvements Pegida et Legida sont nés en Allemagne.

L’un de ces Allemands partis faire leur djihad, l’ex-rappeur allemand Deso Dogg, de son vrai nom Dennis Cuspert, devenu aujourd’hui « Abu Talha al-Almani », a prêté sa voix et ses talents musicaux pour une vidéo circulant sur Internet, où il appelle ses concitoyens musulmans à commettre des attentats et attaquer les non-musulmans, qualifiés de « gens sales », à l’arme blanche. Un appel dans le style de ceux adressés précédemment par l’État islamique aux musulmans vivant en France.

Dennis Cuspert est le fils d’une Allemande et d’un Ghanéen qui a débuté sa carrière dans le gangsta rap en 2002. Il s’est converti à l’Islam en prison et a rejoint le mouvement salafiste en 2010. Un parcours classique, quoi. Son rôle au sein de l’État islamique semble être justement de mobiliser les musulmans allemands ou résidant en Allemagne pour les inciter à commettre des crimes contre les non-musulmans. Cuspert était déjà apparu dans des vidéos de l’EI mettant en scène des égorgements avec décapitation.

Dans sa dernière vidéo chantée en allemand, on entend « Deso Dogg » vanter les cellules dormantes qui terrorisent les « kouffar » (terme méprisant utilisé par les musulmans pour désigner les non-musulmans, « mécréants » – pluriel de « kâfir »). « Ton voisin est un mécréant qui diffame le messager, prends un couteau et donne-lui ce qu’il mérite […], alors que tu es en Europe, fais ton djihad, Allah te récompensera. Ton paradis t’attends, fais-le avec sincérité, achève ce type répugnant. » (Source Présent du vendredi 24 avril 2015)

Voir le clip monstrueux de cet appel au massacre de ses compatriotes par le rappeur allemand « Deso Dogg »

destroy them

 

Précision du 22 avril: 

Denis Mamadou Cuspert, connu comme rappeur sous le nom de Deso Dogg, et qui avait choisi de s’appeler Abou Talha Al-Almani pour combattre, est mort dimanche dans un double attentat-suicide mené dans l’est du pays par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaida.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), qui bénéficie d’un large réseau de militants, de médecins et d’avocats dans le pays, a confirmé  qu’une attaque avait effectivement eu lieu dimanche. « Deux membres d’Al-Nosra se sont fait exploser avant-hier tuant 16 membres de l’Etat Islamique », a confié à l’AFP le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane. (Source)

Qu’ils continuent comme ça…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Les vaccins en question

Le livre choc de la biologiste Pamela Acker et préfacé par l’ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste des ARN messagers Alexandra Henrion-CAUDE.

Ce livre a été un énorme succès outre Atlantique. Aidez-nous à la diffuser !!!

%d blogueurs aiment cette page :