Sous le nom de code “CONEX 15”, l’armée suisse a entamé mardi de grandes manœuvres militaires réunissant 5.000 soldats. L’entraînement consiste notamment à protéger les frontières.

“CONEX 15” s’étend du 16 au 25 septembre entre Bâle, Soleure, Sursee et Wohlen. Outre l’armée, cet exercice militaire mobilise le corps des gardes-frontière à la frontière franco-suisse à Bâle et l’Inspectorat des douanes.

L’exercice prévoit notamment la sécurisation militaire du port de Muttenz, de la centrale électrique de Birsfelden et de la centrale nucléaire de Leibstadt. La présence militaire serait également visible en gare de Bâle.

Comme pour chaque manœuvre militaire, l’exercice repose sur un scénario hypothétique. Une crise économique frappe l’Europe. Un flux migratoire anormal est constaté. Des tensions ethniques sont signalées. Le Conseil fédéral fait appel à l’armée afin d’épauler les services d’urgence civils. Un scénario plus vrai que nature…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :