L’écrivain Laurent Glauzy s’en prend sur son blog et sa page Facebook à Alain Escada, affirmant que le président de Civitas l’a interdit d’antenne à Radio Courtoisie. Quelle est l’origine de cette étrange polémique ? Nous avons posé la question à Alain Escada, cible des calomnies de ce Glauzy.

AE : Il y a une quinzaine de jours, le Docteur Dickès m’a gentiment invité à l’émission qu’il anime un dimanche par mois sur Radio Courtoisie. Lundi dernier, je l’appelle pour quelques précisions sur l’émission et il m’annonce qu’il a invité également Laurent Glauzy pour parler d’un de ses livres. Compte-tenu que, il y a un an, Laurent Glauzy avait publié plusieurs articles dénigrant Civitas et m’insultant, j’ai demandé au Dr Dickès de ne pas être invité en même temps que Glauzy. Je ne l’ai donc pas interdit d’antenne, bien entendu. Je n’ai d’ailleurs pas ce pouvoir, n’ayant aucun lien avec Radio Courtoisie. J’ai simplement épargné à ce Monsieur Glauzy l’incohérence de devoir se livrer hypocritement à quelques politesses à mon égard durant cette émission.

MPI : Pourquoi Laurent Glauzy avait-il attaqué Civitas l’année dernière ?

AE : C’est un mystère. J’ai fait connaissance avec Laurent Glauzy lorsqu’il m’a offert son livre sur Karl Lueger. J’avais trouvé le bonhomme sympathique. Je lui ai donc proposé à différentes reprises et sans aucune contrepartie de venir vendre ses livres en marge de colloques organisés par Civitas. J’ai également fait le nécessaire pour que plusieurs de ses livres soient présentés sur le site MPI. J’ai reçu différents mots de remerciements de sa part. Il a également participé à notre première Fête du Pays Réel et s’en disait très satisfait. Puis, il y a un an environ, j’ai découvert avec stupéfaction que le bonhomme s’en prenait par écrit à Civitas et à moi. De toute évidence, il avait été missionné pour tenter de nous nuire.

MPI : Laurent Glauzy se présente pourtant comme un catholique traditionaliste. Est-ce une supercherie de sa part ?

AE : A l’époque où il me sollicitait pour obtenir de la publicité pour ses livres, il m’avait un jour appelé pour me demander conseil pour trouver un établissement où scolariser ses enfants. Il m’avait alors raconté que ses enfants étaient nés hors mariage, d’une mère d’origine étrangère et de confession musulmane. Quand on est dans une telle situation, il me semble qu’il convient de faire preuve d’humilité, d’éviter de s’ériger en successeur de Torquemada à la tête d’une nouvelle Sainte Inquisition et de prétendre décerner aux uns et aux autres les labels de bons ou mauvais catholiques. Or, au contraire, ce monsieur Glauzy, dont l’orgueil est entretenu par le narcissisme de ses vidéos, s’imagine pouvoir faire la leçon à tous ceux qui l’entourent.

J’ai d’ailleurs été intrigué par le nom d’éditeur qu’on trouve sur ses livres : La Maison du Salat. Quelques recherches m’ont permis de découvrir qu’il s’agit d’un éditeur musulman. Salat désigne la prière islamique, second des cinq piliers de l’islam. Il me semble curieux qu’un écrivain catholique traditionaliste français se fasse éditer par un éditeur musulman en France. J’imagine mal un écrivain salafiste algérien se faire éditer par un éditeur catholique en Algérie.

MPI : Dans son dernier article vous concernant, Laurent Glauzy vous reproche aussi votre manque d’estime pour l’ancien député belge Laurent Louis. Qu’en est-il ?

AE : Apparemment, Laurent Glauzy est fasciné par Laurent Louis. Il est vrai que cet ancien député a fait preuve d’un indéniable courage en dénonçant la pédophilie en Belgique. Cela ne suffit pas pour autant à en faire un référent en politique. Il faut rappeler quelques faits significatifs le concernant. Laurent Louis a débuté son engagement politique au parti libéral, nid de francs-maçons.

Il a ensuite rejoint le Parti Populaire, parti ultra-sioniste présidé par Mischaël Modrikamen, l’actuel adjoint de Steve Bannon dans le projet d’une internationale de partis populistes et sionistes.

Elu député de ce Parti Populaire, Laurent Louis s’en est écarté après des disputes internes, tout en conservant son mandat de député. Quelques mois plus tard, ce Laurent Louis annonçait qu’il prenait la présidence du parti ISLAM réclamant l’instauration de la charia en Belgique !

Voilà le genre de modèle politique que propose de soutenir Laurent Glauzy. N’est-ce pas très étrange de la part d’un écrivain qui se dit catholique traditionaliste ?

Dans la foulée, Laurent Louis annonçait s’être converti à l’islam.

Et, comble de la loufoquerie, cet opportuniste religieux était, au bout de quelques semaines à peine, exclu du parti ISLAM dont il venait de prendre la présidence.

Ce Laurent Louis tenta encore d’incarner la dissidence avant de se disputer une fois de plus avec tout le monde.

Et après un tel parcours, Glauzy ne comprend toujours pas pourquoi je n’éprouve pas d’envie de collaborer avec Laurent Louis…

MPI : Glauzy va jusqu’à demander si vous n’avez pas des sympathies pour la franc-maçonnerie, sous prétexte que vous ne parlez pas assez à son goût du pédo-satanisme. Que lui répondez-vous ?

AE : Qu’il s’agisse de lutte contre la franc-maçonnerie, le sionisme, le lobby LGBT ou les réseaux pédophiles, je n’ai de leçon à recevoir de personne et certainement pas de ce Glauzy dont le seul militantisme se fait devant un clavier d’ordinateur ou une webcam. Je suis aujourd’hui en France le seul président de parti qui réclame avec insistance que l’appartenance des magistrats, fonctionnaires, journalistes et politiciens à la franc-maçonnerie soit rendue publique, puis que la franc-maçonnerie et toutes les sociétés secrètes soient interdites. J’ai, à de nombreuses reprises, publiquement, dans des manifestations sur la voie publique ou dans des meetings, dénoncé sans aucune concession la franc-maçonnerie et le sionisme. J’ai aussi été le seul responsable politique à dénoncer l’inauguration par la gauche d’un square rebaptisé du nom d’un militant homosexuel et pédophile revendiqué. A plusieurs reprises, des députés et des sénateurs francs-maçons ont déposé des motions réclamant l’interdiction de Civitas. Bref, j’ai fait mes preuves dans ces différents domaines.

Mais moi, contrairement à Monsieur Glauzy, j’ai toujours veillé à être en mesure de prouver tout ce que j’affirme. Au fil du temps, les besoins alimentaires de Laurent Glauzy l’ont incité à faire dans le sensationnalisme, à mélanger faits avérés et ragots sans aucune source vérifiable. Dévoiler tout ce qui concerne la secte maçonnique, son occultisme et ses aspects lucifériens est un travail indispensable. Et de même, il faut démasquer tout ce qui concerne le satanisme et les réseaux pédophiles. Mais pour que cela soit efficace, il faut le faire avec sérieux et rigueur. Au contraire, en mélangeant désormais vérités et mensonges, faits avérés et ragots invérifiés, en accusant jusqu’au ridicule chacun qui ne trouve pas grâce à ses yeux, Laurent Glauzy sert la franc-maçonnerie en discréditant le combat anti-maçonnique. Cette méthode n’est hélas pas neuve.

Il faut en finir avec ce Laurent Glauzy, imposteur et mythomane. Ceux qui veulent trouver des livres sérieux pour alimenter le combat antimaçonnique peuvent notamment se plonger dans le choix très riche en la matière des éditions Saint-Rémi.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. Alexandre Sanguedolce says:

    Il faudra séparer le bon grain de l’ivraie chez les dissidents. Sous cette bannière il y a de nombreux imposteurs

  2. Je suis assez d’accord que Glauzy est une espèce de taré mythomane.
    Personnellement, je lui ai retiré toute espèce de considération depuis longtemps.

  3. Geneviève says:

    Depuis que Glauzy est devenu platiste, c’est-à-dire qu’il est devenu un adepte de la terre plate, mes doutes à son égard se sont dissipés. Ce gars vit dans la mythomanie et donc il ne sert à rien de lire ses livres, puisque le vrai et le faux et les ragots se mélangent allègrement, comme le dit Alain Escada.

  4. Georges Henrichet says:

    Cela fait bien longtemps que le milieu nationaliste aurait dû dénoncer ce troll dont l’auditorat est essentiellement composé de demeurés et de cas sociaux.

    Les représentants des mouvements “royco-natios” ont trop souvent eu tendance à suppléer à leur manque d’effectifs en acceptant des guignols dont le passé et le cursus scolaire ne laissent planer aucun doute sur la médiocrité dont ils sauront de toute évidence faire preuve lors de leurs prestations.

    Les curieux ayant tenté de récolter quelques informations sur le dénommé Laurent Blancy (dit Glauzy) découvriront que l’apprenti traditionaliste et donneur de leçons a quitté l’école à 22 ans. Non non, ce n’est pas une erreur de frappe, il a bel et bien redoublé 4 fois : 2 fois à l’école primaire et 2 fois au collège. Ce qui ne l’empêcha pas pour autant de poursuivre périlleusement ses études jusqu’au lycée. J’ignorais qu’à son époque le lycée était déjà devenu une poubelle pour les éléments déficients tant mentalement qu’intellectuellement.

    Quant à son “travail d’investigation” (sic), il est presque de notoriété publique qu’en très grande partie ses écrits ne sont pas de lui, mais d’auteurs néerlandais et allemands. Dans certaines de ses parutions, de peur d’être assez rapidement accusé de plagiat, Glauzy a préféré mettre le nom du véritable auteur des ouvrages qu’il (ou son nègre) a traduits en français, notamment celui du très douteux Robin de Ruiter “Les témoins de Jéhovah : les missionnaires de Satan” et du Père Spirago “L’Antéchrist”. Par contre, pour d’autres de ses livres, il s’est bien abstenu de préciser que le livre sur la vie de Karl Lueger n’est autre que la traduction d’un livre écrit dans les années 30 par un auteur allemand anonyme. Petit cachottier le Gloglo !

    Un rédacteur de Rivarol dont je tairai le nom mais qui m’avait révélé en privé son imposture a compris, comme un certain nombre d’entre nous, que cet individu avait une capacité de mensonge assez déconcertante. Il est probable que cet homme ne soit pas totalement responsable de ses actes, car après observation on se rend vite compte qu’il a été post-natalement amputé d’une grande partie de ses neurones. Certains me reprocheront ma dureté dans la brève présentation du personnage, mais je ne serais pas étonné d’apprendre que sa mouquère soit psychologiquement du même style. Je pourrais accessoirement m’étendre sur ses séances nocturnes de draguouille sur Facebook avec des minettes ayant le même âge que ses gamins mais je préfère m’abstenir.

    Quoi qu’il en soit, après avoir été grillé, toujours pour les mêmes motifs (calomnies et plagiats), par plusieurs sites (dont Démocratie Participative, le dernier en date), il va de soi qu’il finira par s’effacer du web par la force des choses.

    • Chantal Bocage says:

      Quelle honte de traiter les personnes ayant des difficultés a l’ecole …..de la manière qui est la votre ….vous ne vous faites pas honneur …de plus une personne sans diplômes peut très bien mieux que comprendre …l’état spirituelle critique de la France ou bien d’autres choses cela dépend de l,état de votre âme qui elle aussi est dotée d, intelligence pas seulement le cerveau

  5. Legio Patria Nostra says:

    Quel bouffon ce Glauzy.
    Je comprends mieux une de ses déclarations qui m’avait intrigué. Il expliquait qu’il lui arrivait parfois de prier dans une mosquée…
    Et après le gars joue au catho tradi le plus dur de dur.
    Laurent Glauzy est bel et bien un imposteur !

  6. Grâce marie says:

    J’ai pu rencontrer cet individu, et il n’est sûrement pas catholique ! A s’en méfier.

  7. Camembert says:

    J’ai lu certains de ses ouvrages et ca me paraissait serieux et pertinent. Après je ne juge pas l’homme, il fait sa vie, ça ne me regarde pas.

  8. Nicolas Margraviat says:

    Laurent Glauzy vit effectivement en concubinage avec une musulmane, avec laquelle il a eu au moins un enfant ; ce sont des éléments factuels tout-à-fait sûrs dont Laurent Glauzy a lui-même fait part à plusieurs membres de son entourage.
    Le mariage a certes une dimension privée, mais avant tout une dimension publique et sociale qui regarde le bien commun de l’ensemble de la société, et en vertu de laquelle d’aussi scandaleuses impostures doivent être dénoncées (notamment pour préserver et défendre la sainteté du mariage), d’autant que l’intéressé se permet de donner des leçons de manière hypocrite voire même mensongère.

  9. Jean Pierre Dickès says:

    Personnellement je déteste ces polémiques entre gens de la même mouvance. Alain Escada m’a expliqué qu’il était en délicatesse – si on peut dire- avec Laurent Glauzy. Je ne pouvais pas me permettre que deux invités s’opposent à l’antenne de Radio Courtoisie. A ma connaissance cela ne s’est jamais fait. Comme Escada devait parler de la fête du pays Réel, j’ai demandé à Glauzy de se retirer. Ce qu’il a fait. Mais je ne l’ai nullement chassé et c’est moi qui ai pris cette décision que j’assume. Bien sûr il sera réinvité ultérieurement. Il est dit dans l’Evangile que si tu as quelquechose contre ton voisin, reconcile-toi avec lui.

  10. Pierre-Philippe Baudel says:

    Juste une suggestion, en vue d’éclairer M. Alain Escada qui, je cite : “j’ai toujours veillé à être en mesure de prouver tout ce que j’affirme”, la lecture de : “Verbum Diminum, Sciences et secrets des grimoires maçonniques”, Ed. Bussière.