C’est un scoop pour les « non-complotistes » : à cause du passe sanitaire qui permet aux vaccinés d’aller partout sans contrôle, ces derniers contaminent les non-vaccinés qui eux doivent donner la preuve de ne pas être porteur du covid pour pouvoir circuler.

C’est Martin Blachier, le médecin de plateau, qui a émis cette évidence portée depuis longtemps par les opposants à ce « passe de la honte » qui crée la ségrégation en France ainsi qu’un faux sentiment d’impunité pour les vaccinés.

Pour autant si Martin Blachier constate l’« hérésie » qu’est le passe sanitaire, de même que l’impossibilité d’une immunité collective via la vaccination pour tous, il ne va pas plus loin dans la divergence vis-à-vis de la doxa ambiante. Comme il l’a confié quelques jours plus tôt, il se verrait bien d’ailleurs prendre la place d’Olivier Véran en tant que ministre de la Santé. Il envisage déjà deux solutions pour sortir la crise : « Soit on oblige, c’est-à-dire qu’on décide que tout le monde doit être vacciné dans la population adulte. Soit on lâche prise, et à ce moment on considère que les 15 % de personnes qui ne sont pas vaccinées ne se vaccineront pas. » En cas d’obligation, il se verrait bien imposer une « sanction financière » aux non-vaccinés, convaincu que « mettre une amende va encore plus pousser la vaccination ». 

Francesca de Villasmundo

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :