Le prince Andrew et son ami Jeffrey Epstein, millionnaire et délinquant sexuel

Jeffrey Epstein, milliardaire proche de Bill Clinton et du Prince Andrew, a été arrêté pour « exploitation sexuelle de dizaines de jeunes filles mineures ». Le site d’investigation Panamza signale que cette arrestation est survenue alors que Jeffrey Epstein revenait d’un séjour à Paris.

Incroyable mais vrai : dans un pays -la France- qui se targue de combattre les violences sexuelles, le silence relatif aux activités locales du pédocriminel Jeffrey Epstein est assourdissant.

Aucun reportage de la télévision hexagonale auprès de ses voisins d’un quartier cossu de Paris.

Aucune enquête de Mediapart ou d’Envoyé spécial.

Et surtout : silence radio du côté du parquet de Paris. La justice française n’a pas réagi à la spectaculaire arrestation -samedi 6 juillet- et l’inculpation consécutive de Jeffrey Epstein pour « exploitation sexuelle de dizaines de jeunes filles mineures ». 

L’homme revenait pourtant de Paris, où il séjournait depuis le 14 juin (son jet privé était encore localisé dans la capitale française, fin mars).

Même discrétion (à ce jour) de la part de la police, notamment ceux de « l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains » (OCRTEH).

Jeffrey Epstein n’est pas seulement un touriste américain coutumier de la France: le milliardaire de 66 ans, engagé pour Israël (notamment auprès de nombreuses figures du Mossad -connu pour ses traquenards sexuels– et de l’appareil d’État israélien -tel Ehud Barak), y réside une partie de l’année.

Panamza a identifié la rue, le numéro et l’appartement du protégé Epstein : ce faisant, ses connexions françaises -nommément retranscrites dans son carnet secret- ont été également débusquées.

Lire la suite ici

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :