Tandis que de nombreux gouvernements occidentaux se livrent à une révolutionnaire politique hygiéniste autoritariste, voire tyrannique, imposent des passeports sanitaires, Green Pass, et autres moyens de contrôle numérique des populations, et par voie de conséquence entraînent leur pays dans le chaos, on aurait pu espérer, face à ces comportements dictatoriaux, un cri d’alarme de celui qui s’est fait le champion de la « liberté de choix» en tout domaine, le pape argentin.

Que nenni ! Bien au contraire, l’hôte du Vatican se fait le chantre de la vaccination pour tous, quoi qu’il en soit de son caractère intransigeant, de ses effets secondaires dévastateurs, et mortels pour certains d‘entre eux, et du refus des peuples de recevoir ces injections anti-covid innovantes et expérimentales, produites et testées sur des cellules de fœtus avortés, et à ARNm.

Ce mercredi 18 août, dans une vidéo destinée à soutenir l’initiative It’s up to you, une campagne d’incitation à la vaccination aux États-Unis et dans d’autres pays du continent américain, Jorge Maria Bergoglio, agent indiscutable et indiscuté du Nouvel Ordre Mondial Sanitaire, a appelé la population tout entière à se faire vacciner contre le Covid-19, affirmant le leitmotiv des élites mondialistes et de Big Pharma, à savoir que seuls les vaccins pouvaient mettre fin à la pandémie, et que chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. En appelant à un Dieu qui serait du côté des ayatollahs de cet hygiénisme nihiliste covidien, il a apporté sa pierre à l’édifice du sombre monde d’après covidien : « Grâce à Dieu et au travail de beaucoup, nous avons maintenant des vaccins pour nous protéger contre le Covid-19 » a-t-il.

« Être vacciné […] est un acte d’amour, et contribuer à s’assurer que la majorité des gens soient vaccinés est un acte d’amour. Amour pour soi, amour pour sa famille et ses amis, amour pour tout le monde », a poursuivi le souverain pontife de 84 ans au cours de son petit laïus publicitaire où se mêlent sentimentalisme, naturalisme et culpabilisation.

« Ils nous donnent l’espoir de mettre fin à la pandémie, mais seulement s’ils sont disponibles pour tous et si nous travaillons ensemble », poursuit-il, avant d’ajouter le couplet sur le danger du variant Delta, thèse pourtant largement battue en brèche par de nombreux scientifiques :

« Les vaccins sont largement disponibles dans les pays développés mais la méfiance et l’hésitation à l’égard de ceux-ci font que de nombreuses personnes refusent la vaccination, devenant dès lors particulièrement vulnérables à la propagation du variant Delta. Les nations plus pauvres n’ont quant à elles toujours pas accès à des stocks suffisants de vaccins. »

Après ce message en direction du continent américain, le pape François en a enregistré un second à l’attention de tous les pays. Sur le compte officiel français de @Pontifex, il explique :

« Se vacciner est une façon simple de promouvoir le bien commun et de prendre soin les uns des autres, en particulier des plus vulnérables. »

Un message répété également dans plusieurs langues sur les différents canaux officiels du pape sur le réseau social Twitter.

Vacciné en janvier dernier, il avait déclaré à l’époque qu’il s’agissait d’une obligation éthique. Début août, il affirme être « fier » d’avoir un passe sanitaire, ce qui en dit long sur son penchant politique, en phase avec les méthodes de la Chine communiste… celles qui ont la faveur des gouvernants actuels, véritables ennemis d’un ordre social chrétien. Avec l’actuel pontife, le Nouvel Ordre Mondial a trouvé un collaborateur de poids !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :