Nabil P.

Le site de propagande de l’État islamique, l’agence Amaq, a mis en ligne jeudi une nouvelle vidéo de l’un des deux terroristes islamistes qui ont assailli l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, appelant tous les musulmans à “frapper” la France et “les alliés de la coalition”.

Dans cet enregistrement de 2:26 minutes, on peut voir Abdel-Malik Nabil Petitjean vêtu d’un polo rayé vert et blanc, parler apparemment seul à la caméra depuis l’intérieur d’un logement. Il profère des menaces en français, entrecoupées de phrases en arabe, à l’encontre de la France, et s’adresse directement à François Hollande et à Manuel Valls. (Sputnik)

Mercredi, l’EI avait diffusé une première vidéo des deux tueurs, prêtant allégeance au chef du groupe djihadiste Abou Bakr al-Baghdadi. Les deux islamistes ont donc agi sur ordre ou en concertation avec l’Etat islamique. C’est la politique criminelle des USA, de ses alliés Israéliens, arabes, turcs et occidentaux, -dont Sarkozy et Hollande-, qui a donner leur essor aux forces endormies de l’Islam, permettant à l’Etat islamique de prospérer au Moyen-Orient, étendant ses tentacules en France où une politique immigrationniste vieille de 40 ans, en a préparé le terreau.

Abdel-Malik Nabil Petitjean, dont le père est musulman, est né dans les Vosges. L’autre égorgeur, Adel Kermiche est d’origine algérienne. Trois personnes étaient toujours en garde à vue ce matin, dont un demandeur d’asile syrien, selon des sources proches de l’enquête.

Désinformation en bande organisée

C’est dans le contexte des récents attentats que la police de la désinformation a donné le mot d’ordre de masquer les visages des terroristes islamistes et de cacher leur identité, sauf lorsqu’elle sert leur propagande en faveur de l’islamisation de la France. 

Face à l’intensification de la guerre raciale et religieuse sur le territoire hexagonal, les médias d’Etat ont décidé de mettre en place ce que l’on nomme la “censure de guerre”. Objectif : masquer autant que possible, aux yeux des populations blanches et chrétiennes, le profil ethnique et religieux de l’ennemi. (Breiz atao)

Tout est dit: Hollande et Valls clament que la France est en guerre, mais ils prennent bien soin de masquer les ennemis qu’ils prétendent combattre, dans le genre: “retiens-moi sinon je fais un malheur!” 

Terrorisme: BFMTV et Le Monde ne diffuseront plus de photos d'auteurs d'attentat

Cela fait quelques temps que l’idée fait son court, elle a été lancée par le très gaucho-mondialiste site de pétitions, change.org, mais le feu vert de l’attaque a été lancée par l’agent d’influence Bernard Henri-Lévy, ce sioniste qui ne cesse de comploter de concert avec la CIA, l’agitateur Soros et les néo-conservateurs américains à la tête desquels se trouve  le sénateur John Mccaïn, ce qui assoit son autorité auprès des dirigeants politiques et des gros médias français.

Dans une interview d’ Alexis Brézet, directeur des rédactions, le Figaro, avait pris position officiellement contre cette politique de désinformation. Et pourtant, après avoir publié dans un premier temps le nom intégral d’Abdel-Malik Nabil Petitjean, le second terroriste de Rouen, il a fini par s’aligner sur le mot d’ordre de la police de la désinformation, en censurant ses articles, il est même allé jusqu’à corriger en partie certains articles précédents.

La photo ci-dessous montre un article du Figaro où figurait le nom intégral du tueur hier matin en gros titre, mais qui a été corrigé en cours de journée, en oubliant toutefois de revoir également le corps du texte où le nom du père de l’islamiste apparaissait encore hier soir.

Figaro

Seul Sputnik aujourd’hui, ne pratique pas la censure, ce qui en dit long sur l’origine des donneurs d’ordre.

En complément du sujet: 

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

47 % 15 795 € manquants

14 205 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :