Thierry Robert, ex-député MoDem de la Saint-Leu (ouest de La Réunion), a été entendu par les gendarmes locaux pour « incitation à la haine raciale » après avoir qualifié une décision de « politique de gros blancs ». Thierry Robert n’y voit nulle haine raciale mais une simple expression créole : « en créole le gros blanc c’est celui qui a le pouvoir, je n’ai pas à avoir honte de le dénoncer ».

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

6 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    j’espère que ce “gros con” (expression toulousaine amicale) en prendra plein la gueule, mais j’en doute.

  2. Pierre Gouverneur says:

    Ceux qui ont le pouvoir et en abusent ont, depuis la nuit des temps, toutes les couleurs de peau, tesl les gros noirs qui vendaient des noirs à des gros blancs …

  3. Isabelle P says:

    A la Réunion, on appelle les Français “les oreilles”, on se demande vraiment pourquoi !..

  4. Paul-Emic says:

    l’indépendance des terres outre mer est nécessaire, vivement que les Antilles françaises s’élèvent vers le niveau de vie de la Jamaïque ou d’Haïti, que celui de la Réunion et de Mayotte rattrape celui de Madagascar ou des Seychelles et que la Nouvelle Calédonie s’aligne sur le Vanuatu. Naturellement avec interdiction d’immigration en France Métrropolitaine pendant 7 fois 7 générations histoire de bien montrer qu’on ne voudrait surtout pas les asservir une seconde fois.

  5. Bonjour , pourquoi les “médias” ne parlent-ils que pour médire ? N’y aurait-il plus ” de bonnes volontés ” ?

    • Paul-Emic says:

      dans ce milieu il n’y a plus que des soumis ou des portefeuilles