Mis en difficulté à l’Assemblée nationale à propos de sa complaisance à l’égard des nervis anarcho-communistes qui ont dévasté le quartier dans lequel se déroulait la manifestation contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Manuel Valls a riposté par une pirouette, accusant le député UMP Claude Goasguen d’être un ancien militant d’extrême droite. « M. Goasguen, vous en venez, vous, de l’extrême droite », a lancé le ministre de l’Intérieur au député-maire du 16e arrondissement de Paris.

Bruno Le Roux, chef du groupe des députés PS, a ensuite fait allusion au fait que Claude Goasguen aurait été membre d’Occident durant sa jeunesse, comme Alain Madelin, Gérard Longuet, Patrick Devedjian. Ce que Goasguen dément, tout en précisant qu’ayant été « partisan de l’Algérie française », il avait soutenu l’avocat Jean-Louis Tixier-Vignancourt, qui avait été le candidat du nationalisme français aux élections présidentielles.

Reste que la technique d’enfumage de Manuel Valls a fonctionné : il a ainsi détourné l’attention de sa complaisance manifeste pour les milices d’extrême gauche. Et il a utilisé son discours favori : l’extrême droite est partout…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :