Emmanuel Macron a annoncé dans son discours retransmis à la télévision que l’assistance à la Messe à l’intérieur d’un lieu de culte serait à nouveau autorisé dès ce dimanche mais avec une assistance limitée à trente personnes, quel que soit le lieu de culte.

Bayrou avait rapidement prétendu que le président de la république s’était trompé en lisant son discours, confondant 30 personnes et 30% des places d’un lieu culte.

Or, le Premier ministre Jean Castex a ensuite confirmé que la jauge fixée par décret serait bien de seulement trente personnes.

Dès jeudi en fin de journée, CIVITAS a donc déposé un nouveau recours devant le Conseil d’Etat pour contester cette mesure absurde.

Ce vendredi matin, par communiqué, la Conférence des évêques de France (CEF) a annoncé à son tour qu’elle déposait un référé liberté devant le Conseil d’Etat. Des évêques ont également annoncé déposer personnellement un référé liberté devant le Conseil d’Etat.

Par ailleurs, Civitas ainsi que la Fraternité Saint Pie X organisent des Messes en plein air dans différentes villes dimanche prochain afin de contourner la nouvelle règle des trente personnes à l’intérieur d’un lieu de culte.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :