Sanctoral 

Saint Raymond Nonnat, Confesseur

Raymond a été surnommé Nonnat, en raison d’un fait contraire aux lois ordinaires de la nature : sa mère étant morte avant de le mettre au monde, il fallut lui ouvrir le sein pour amener l’enfant à la lumière. Issu d’une pieuse et illustre famille, il vit le jour à Portel en Catalogne. Dès son enfance, il donna des marques de sa future sainteté. Étranger aux divertissements de son âge, insensible aux attraits du monde, il se donnait tellement à la piété, que tous admiraient dans cet enfant une vertu déjà mûre. En avançant en âge, il s’appliqua à l’étude des lettres ; mais bientôt, sur l’ordre de son père, il se retira à la campagne, où il visitait souvent une petite chapelle dédiée à saint Nicolas, aux environs de Portel, pour y vénérer une image de la sainte Vierge ; image que les fidèles continuent d’entourer encore aujourd’hui d’une très grande vénération. Là, se répandant en prières, il suppliait constamment la Mère de Dieu de l’adopter pour son fils, de daigner lui enseigner la voie du salut et la science des Saints. La Vierge très clémente ne repoussa point sa demande ; car elle fit comprendre à Raymond, qu’il lui serait très agréable de le voir entrer dans l’ordre de la Merci ou du rachat des captifs, récemment fondé d’après son inspiration. Aussitôt cet avertissement reçu, il se rendit à Barcelone et embrassa cet institut, voué à une œuvre si excellente de charité envers le prochain. Enrôlé dans cette sainte milice, il garda toujours la virginité, qu’il avait déjà consacrée à Marie. Il se signala également par la pratique des autres vertus et surtout par sa charité envers les Chrétiens qui, tombés au pouvoir des païens, traînaient une vie misérable dans la captivité. Envoyé en Afrique pour racheter ces malheureux, il en délivra un grand nombre, et se constitua comme otage pour ne pas voir ceux qui restaient, faute de rançon, courir le risque d’apostasier. Mais comme, enflammé du zèle le plus ardent pour le salut des âmes, il réussit, par ses prédications à convertir à Jésus Christ un certain nombre de Musulmans, les barbares le jetèrent dans un étroit cachot, et le soumirent à différents supplices : il endura notamment le cruel martyre d’avoir les lèvres percées et tenues fermées par un cadenas de fer. Ces choses, et d’autres actions pleines de courage, lui firent de tous côtés la réputation d’un saint et portèrent Grégoire IX à lui donner une place dans le sacré Collège des Cardinaux de la sainte Église romaine ; mais l’homme de Dieu, conservant dans cette dignité l’horreur qu’il avait de la pompe et du luxe, ne cessa de pratiquer strictement l’humilité religieuse. Il se mit en route pour aller à Rome, mais à peine arrivé à Cordoue il tomba dangereusement malade, et demanda instamment à être muni des sacrements de l’Église. La maladie s’aggravant et le Prêtre tardant à venir, Raymond reçut le saint viatique par le ministère des Anges, qui lui apparurent sous l’aspect de religieux de son Ordre. L’ayant reçu, il rendit grâces à Dieu, et s’en alla au Seigneur le  dimanche 31 août de l’an douze cent quarante. Une discussion s’étant élevée au sujet du lieu de sa sépulture, son corps, enfermé dans un cercueil, fut placé sur une mule aveugle, qui le transporta, non sans une permission de Dieu à la chapelle de saint Nicolas, pour qu’il fût enseveli au lieu même où Raymond avait jeté les premiers fondements de sa très sainte vie. Un couvent de son Ordre, fut bâti en cet endroit et les fidèles y affluent de toutes les parties de la Catalogne, pour s’acquitter de leurs vœux en venant honorer le Saint, dont la gloire y est manifestée par différentes sortes de miracles et de choses merveilleuses.

Martyrologe

 Saint Raymond Nonnat, de l’Ordre de Sainte-Marie de la Merci, pour le rachat des captifs, cardinal et confesseur. Son anniversaire est mentionné le 7 des calendes de septembre (26 août).

Au mont Senario, en Toscane, l’anniversaire de saint Bonagiunta confesseur, l’un des sept fondateurs de l’Ordre des Servites de la bienheureuse Vierge Marie. Pendant qu’il entretenait ses frères de la Passion du Seigneur, il remit son esprit entre les mains de Dieu. Sa fête, avec celle de ses compagnons, se célèbre la veille des ides de février (12 février).

A Trèves, l’anniversaire de saint Paulin évêque. Au temps de l’hérésie arienne, il fut, pour la défense de la foi catholique, relégué en exil par l’empereur arien Constance; exténué jusqu’à la mort par de fréquents changements de séjour en pays non chrétien, il mourut en Phrygie et reçut du Seigneur la couronne méritée par ses heureuses souffrances.

A Trasacco, près du Lac Fucin dans les Abruzzes, l’anniversaire des saints martyrs Céside prêtre, et de ses compagnons, qui obtinrent la couronne du martyre durant la persécution de Maximin.

De plus, les saints martyrs Bobustien et Marc.

A Césarée de Cappadoce, les saints Théodote, Butine et Ammie. Les deux premiers étaient les parents du saint martyr Mamès, que Butine mit au monde en prison, et qu’Ammie se chargea d’élever.

A Auxerre, saint Optat, évêque et confesseur.

En Angleterre, saint Aidan, évêque de Lindisfarne.

Saint Cuthbert, dont la mémoire est honorée le 13 des calendes d’avril (20 mars), n’étant encore que simple berger, vit son âme portée au ciel; il quitta alors son troupeau pour se faire moine.

A Nusco, saint Aimé évêque.

A Athènes, saint Aristide, très célèbre par sa foi et sa sagesse. Il présenta à l’empereur Adrien une remarquable apologie de la religion chrétienne, dans laquelle il rendait raison de notre croyance, et dans un brillant discours prononcé devant l’empereur en personne, il montra que seul était Dieu le Christ Jésus.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

22 % 23 348 € manquants

6 652 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :