C’est la chronique d’une violence devenue ordinaire en milieu urbain. Mardi après-midi, à Paris, le chauffeur d’un bus touristique de la compagnie « City Sightseeing Paris » (qui n’avait pas l’autorisation de circuler dans la capitale, selon la mairie de Paris) a eu une violente altercation avec un automobiliste qui s’est soldée par la mort de celui-ci. 

L’automobiliste était sorti de son véhicule après avoir été légèrement percuté par le bus derrière lui. La situation a ensuite dégénéré entre lui et le conducteur du bus touristique. Les deux hommes se sont échangés des coups à travers la vitre. Le chauffeur du bus, rempli de touristes, a ensuite redémarré et tourné violemment à gauche sur l’homme avec qui il se disputait. Un autre bus arrivait sur la gauche et l’homme a été projeté et écrasé entre les deux carrosseries des bus. Jusqu’à ce que sa tête éclate contre la vitre. L’homme s’est ensuite écroulé.

« Les images des caméras de vidéosurveillance sont effroyables, commente une source proche de l’enquête interrogée par nos confrères du Parisien. La victime est tombée morte au sol. Les gens hurlaient ! » 

Dans le bus touristique, les passagers – des Américains et des Australiens, des adultes mais aussi des enfants – ont tout vu de ce drame et sont traumatisés. Ils ont été pris en charge par une équipe psy de l’hôpital Necker.

Le chauffeur du bus a été interpellé pour “homicide volontaire”. Il s’agit de Omar M., né en Algérie en 1973.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

7 commentaires

  1. Tinatine says:

    le chauffeur de bus s’ appelle Omar ? je l’ aurais parié qu’ il était ” issu de la diversité “.

  2. Alexderome says:

    Ce n’est guère étonnant à Paris, le moindre coup de klaxon peut
    dégénérer. Chacun applique le code à sa propre sauce, sans parler de la prolifération de trottinettes qui se croient tout permis.

    • Isabelle P says:

      De là à tuer ! Quand on ne sait pas se contenir, on ne conduit pas un bus. Ni rien d’autre. On se contente de ses jeux vidéo de m… et au moins on ne fait du mal qu’à soi-même. Celui-là c’est un psychopathe qui veut nous faire croire qu’on est allés génocider ses grands-parents.

  3. Cette fois Il n y aura pas de doute
    ” Omar m a tuer”

  4. daflon says:

    Ils trouvent donc pas de Français pour conduire les bus? Ils ont pris un chamelier et voilà le résultat. A sa décharge, disons qu’il y a moins d’embouteillages dans le Sahara. Il aurait dû y rester.

  5. Madelaine says:

    Ca confirme ce que disent eux mêmes les Maghrébins (d’Algérie, etc) : ceux qui viennent ici ne sont pas les meilleurs. C’est les bras cassés, les repris de justice dont leur pays d’origine est content de se débarrasser !

    La question est : pourquoi l’Etat Français accepte t il cela ? A quoi lui sert ces immigrés violents ? Une milice de barbouzes pour terroriser les Français ?

    • Magniana says:

      Pourquoi ? Mais pour avoir les voix de ces “gentils” immigrés quand on vote ! Marre de ces gens qui ne viennent que pour toucher les allocs avec toute leur smala et qui sont bigames la plupart du temps avec un nouveau gosse chaque année (attention, je ne parle pas de TOUS les immigrés, il y en a qui s’adaptent et respectent nos lois), mais les violents et autres fichés S, retour direct au bled et FERMETURE de nos frontières ! Je n’étais pourtant pas raciste avant, mais trop c’est trop !