L’Affaire Benalla rattrape l’Élysée : une perquisition a eu lieu au bureau occupé par Benalla à l’Elysée.

Emmanuel Macron sort du silence et évoque, bien facilement, des « fausses nouvelles ». C’est très à la mode aujourd’hui, dans le monde politique bien-pensant, de parler de “fausses nouvelles ” à tout bout de champ…

« Ça ne fonctionne pas comme ça, ce qui devait être fait a été fait. Je l’ai dit : je ne vais pas chercher des fusibles parce que vous avez envie de voir du sang et des larmes dans le tournant de l’été »,

a tout d’abord lancé le chef de l’État aux journalistes présents autour de lui lors de son déplacement à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées.

« Rien n’est jamais caché, quand la justice doit passer, elle passe, et on doit la laisser travailler. Et en tant que président de la République je ne suis pas là pour commenter le travail de la justice. Et après je suis responsable, et chaque chef à son niveau prend ses responsabilités, c’est tout, et les choses continueront à se faire »,

a ensuite ajouté Emmanuel Macron.

« Vous avez dit ces derniers jours beaucoup de bêtises sur soi-disant des salaires et des avantages. Tout cela était faux et il est important de le dire aux Français. (…) Ce qui leur a été dit pendant des jours et des jours étaient des fadaises. Il ne faut jamais fouler l’honneur d’un homme au pied sous prétexte qu’il a fait une faute. Il a fait une faute monsieur Benalla, il a été sanctionné, c’était à mes yeux proportionné. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

7 commentaires

  1. asics13 says:

    ce jourlaleux très très bavard, il peut nous la refaire pour le 11/09.
    je vais commencer a trouver Jupiàterrer sympa

  2. satanique

  3. LANKOU RU says:

    En difficulté ,macron montre ses muscles ? Quels muscles il a cette lavette ? Heureusement il a son cordon de protection ,il se sent fort !

  4. MA Guillermont says:

    Les représailles vont être macroniques … attendons-nous à recevoir ses foudres .

  5. CENDRES says:

    Perquisition à cette date ? Il y a longtemps que ce qui a peut être compromettant aura disparu !
    Ne soyons pas naïf !

  6. Marchand says:

    Au moment précis où macron essaye de bomber le torse et de faire gonfler ses biceps, il crie : “fausse nouvelle !”… Chez lui la musculature se fait désirer 🙂 L’esprit aussi…

  7. Coudray says:

    Une équipe de barbouzes cela va être étouffé très rapidement certains pourront lui lecher la tronches de nouveau à ce Macron de mes deux !