Fillon-3-mpi

Copé et Sarkozy tiennent leur revanche sur François Fillon. Après l’affaire Bygmalion, on pourrait dire que c’est l’affaire Bigpognon qui éclabousse François Fillon. L’hebdomadaire Valeurs actuelles estime à près de 300 000 euros les frais d’avion privé de François Fillon payés par l’UMP en 2009 et 2010, notamment pendant la campagne des régionales, ce que l’intéressé juge « connu » et ne devoir « prêter à aucune controverse« . Un peu court…

« Pour cette seule quinzaine des régionales, l’addition des déplacements de François Fillon réglés par l’UMP s’élève à 254 956,11 euros » affirme l’hebdomadaire.

« En tant que Premier ministre, comme la loi l’exige de chaque membre du gouvernement, tous mes déplacements de nature politique réalisés au profit de l’UMP étaient financés par l’UMP. Pour des raisons de sécurité et de réactivité, l’usage d’avions privés s’est souvent imposé. Ce fait est parfaitement connu, régulier et ne devrait prêter à aucune controverse« , a répondu mardi soir l’ancien Premier ministre dans un communiqué.

Il y a une dizaine de jours, des factures de jet et d’hélicoptères datant de 2006 et 2007 avaient déjà été exhumées.

L’audit sur les comptes de l’UMP, et la mise à jour d’une dette de près de 74 millions d’euros, ont provoqué une suite ininterrompue de fuites sur le train de vie des pontes du parti. Billets d’avion de la femme de Jean-François Copé, rémunération de cette dernière sur le crédit collaborateurs de l’Assemblée, notes de téléphone de Rachida Dati, salaires controversés au siège… Aucun clan n’est épargné.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :