Rien ne va plus sur le bateau humanitariste Ocean Viking spécialisé officiellement dans le sauvetage de « migrants » en mer, officieusement dans le transport de clandestins d’Afrique en Europe. Coincé en Méditerranée entre Malte et l’Italie, aucun des deux pays ne désirant accueillir les 180 « migrants » à bord depuis le 15 juin, la situation sur le navire a vite dégénérée. Bagarres, tentatives de suicide, menaces physiques envers l’équipage : la tension est telle à bord de l’Ocean Viking que le navire humanitariste s’est déclaré vendredi 3 juillet en « état d’urgence ».

Depuis jeudi, plusieurs bagarres ont éclaté sur le pont du bateau entre des migrants et six tentatives de suicide ont été recensées par SOS Méditerranée, propriétaire du bateau, mais depuis vendredi, c’est aussi l’équipage qui est visé par ces menaces, émanant d’un même groupe de migrants. D’ailleurs, l’ONG a demandé dans l’après-midi une évacuation médicale pour raison de « détresse psychologique aiguë » de ces 44 personnes, des Tunisiens, Marocains et Egyptiens.

L’association SOS Méditerranée, qui réclame un débarquement « immédiat », a expliqué que « la situation à bord s’est détériorée au point que la sécurité des 180 rescapés et de l’équipage ne puisse plus être garantie ». Alors que certains rescapés se jettent à l’eau ou font des tentatives de suicide, Sophie Beau, directrice générale et co-fondatrice de l’association humanitaire, explique samedi 4 juillet sur franceinfo que « la situation est critique et elle peut basculer, elle peut dégénérer d’un moment à l’autre ».

« Je ne me sens pas en sécurité, il faut qu’on trouve un port maintenant, c’est une question de sûreté », explique Ludovic, un des marins sauveteurs déjà présent du temps de l’Aquarius, et qui avoue n’avoir « jamais connu une telle violence » à bord d’un bateau. Dans l’immédiat, concernant la demande d’évacuation médicale, l’Italie a proposé le numéro de téléphone d’une psychologue, a déploré SOS Méditerranée.

Pour SOS Méditerranée cette situation est la « conséquence directe d’un blocage long et inutile en mer ». Et si c’était plutôt la conséquence du profil violent de certains des « réfugiés ». Comme le dit fort à propos un internaute sur twitter, « Nous parlons de 180 personnes ici, imaginez des centaines de milliers débarquant en France… » 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Joel Deplanque says:

    Pour une fois que ces “humanitaires” font rire… Laissez durer le spectacle ! Qu’ils profitent de leur troupe ! Après tout, nous n’avons aucune raison d’en profiter égoïstement..

  2. Prefiguration des choses a venir ,,,en xfois plus grandes ,,,bureau des pleurs fermé ,,,”ne te rejouis pas du malheur de ton ennemi afin que ma colere ne se retourne contre toi “nous les judeos chretiens ne nous marront pas ostensiblement contrairement a certains ,,,certaine” religion ,”,,mais perso ,,,qui amasse des pierres ,,,,”Salomon ,,,,J imagine la “fete “,,J ai connu merzine chypre ayant voulu ,,et garanti par le tourisme turc ,puis par la cgnie maritime turc sur place qu on pouvait aller en israel par chypre ,,alors que c est bloqué (quelques temps apres sur les champs il y avait une embrouille terroriste a leur boutique sur les champs elysees ,,la j ai bien rigollé ,,(annees 74)Et bien ,,une nuit sur le pont avec ces “”chances “,,ma femme et moi ,,sommes vaccinés ,,,j imagine ce bateau de potes !!!!!!les bobos ,,BFPLG,,la dif avec ces tarés ,,,l experience ,,,,

  3. Qu’on les installe, ces 180, à l’Elysée ou à la mairie de Paris, il y a beaucoup de m2 inoccupés

  4. xulito says:

    Il leur faut un port? Mais celui du départ. On retourne à la maison et on s’aperçoit que finalement c’est mieux que ce qu’on nous disait..on découvre aussi que pour vivre et bouffer gratos ça n’existe pas meme en europe, puisqu’on les veut pas (on est méchant nous en europe hein).. Pas compliqué.

  5. Les barbares ne doivent plus entrer chez nous. Les blancs ont assez longtemps été les esclaves! https://www.youtube.com/watch?time_continue=20&v=1IfS1ySAIog&feature=emb_logo

  6. Bien des Blancs ont été esclaves dès l’Antiquité, Sheldontchik-douratchok. L’esclavage des Serbes, Grecs, Arméniens, Bulgares, Coptes, Assyro-chaldéens a aussi duré des siècles et porté sur des millions de personnes.
    Et la plus grosse part des Noirs ont été réduits en esclavage….par d’autres Noirs.

  7. Gabriel Zallas says:

    Quand les responsables politiques comprendront que les pays du sud se débarassent de leur voyous en nous les envoyant. C’est d’autant plus flagrant qu’en cas d’expulsion vers leurs pays d’origine ils n’en veulent même plus.

  8. Tchetnik says:

    Tu t’appelles “Lankourou”, maintenant, sheldon?
    Tu n’as pas honte?

  9. Tchetnik says:

    Ce serait un genre d’hommage, fiston.

    Mais tu ne fais que confirmer qui tu es en réalité, mon hamster en chocolat:-)
    Tu es si solitaire? Tu as besoin d’affection?