“Ils prennent l’air 10 minutes en gardant une distanciation sociale”

Ces maîtresses ne prennent aucun recul face à l’absurdité de la situation.
Quand l’Etat leur dira de monter dans un train sans savoir où il va, elles obéiront…

ProjetKO

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. basta says:

    On a touché le fond ! lo bo to misés tous ! c’est vraiment abyssale leur indigence intellectuelle.

  2. Au moins ils pourront fumer une clope sans déranger leurs voisins.

    Ils pourront fumer des pétards, même.

  3. Il s en trouvait encore pour faire les jocondes offensees (toujours pareil,,,les faux culs les cloportes qui craignent la lumiere )pousser des cris d orfraies quand coluche disait “en 40 ,,40millions de francais ,,,40 millions de collabos “,,,Dieu devoile ,,,tous ces tocards qui se la racontaient ,,nous rebattaient les oreilles sur la “resistance “contre les “”fachos “”les machos ,les catos ,,aujourdui comme en 40sont sous le bureau de la commandature ,,,

  4. champar says:

    Quand l’Etat leur dira de monter dans un train sans savoir où il va, elles obéiront…

    Eh oui, cela rappelle “les heures les plus sombres de notre histoire” !