L’ONG allemande Lifeline s’est vue refuser l’entrée en Allemagne et aux Pays-bas. En Italie, elle ne peut aller puisque Matteo Salvini a fermé tous les ports. Malte nie l’accueil également. Il reste Madrid ou Paris.

Le bateau de l’ONG a donc envoyé un message à la France et à l’Espagne pour demander de l’aide. Un problème majeur pour Macron et Sanchez qui ces derniers jours ont demandé de la solidarité à l’Union européenne sur la question migratoire mais qui maintenant doivent passer des paroles aux actes.

La Lifeline a à son bord 230 migrants récupérés les jours précédents au large de la Libye. Leur demande à l’Espagne envoyée vendredi dernier n’a toujours pas reçu de réponse bien que Sanchez ait accusé samedi l’Italie d’être égoïste et anti-européenne.

« L’Espagne, a dit le ministre espagnol du Développement économique Josè Luis Abalo, a une vision très respectueuse des droits humains et est à l’écoute de la situation difficile de certaines populations déterminées » mais « c’est chose différente que de devenir l’organisation de Secours maritime de toute l’Europe ».

En somme une fin de non-recevoir après l’expérience de l’Aquarius.

L’ONG a décidé de s’adresser à la France :

« Aujourd’hui, nous demanderons à la France de nous accueillir. Si nous n’avons pas de réponse, nous laisserons Malte pour aller au nord… en Espagne ou en France. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :