cerveau-porno-mpi 

En faisant des IRM chez une série de volontaires, une étude diligentée par la Fondation Max Planck pour le Développement humain est arrivée à la conclusion que les amateurs de films pornographiques ont une atrophie progressive et proportionnelle au niveau du lobe droit et du cortex préfrontal. Ces parties de l’encéphale deviennent plus petites. 

Les 64 participants à l’étude, âgés de 21 à 45 ans ont déclaré voir quatre films pornos par semaine. Ils se sont soumis au Sexual addiction Screening Test (SAST) qui quantifie l’addiction. Celui-ci a pour but d’évaluer les conséquences des activités sexuelles sur l’organisme y compris par des prises de sang. Il leur est présenté six séries d’images suggestives tandis que l’IRM fonctionnelle suit et mesure l’activité cérébrale.

Il a été constaté que le volume et l’activité du cortex préfrontal se contractait. Or là se trouve le centre du plaisir. Indirectement cela signifie que le cerveau répond moins aux stimuli et par là devient de moins en moins sensible au plaisir en général. Ceux qui trouvent un plaisir par exemple à jouer de la musique n’ont pas cette involution. Le porno modifie donc littéralement la plasticité cérébrale qui ainsi se déforme. 

Or les zones atteintes sont les mêmes que celles concernées par la consommation de la drogue. Le striatum du cortex cérébral est une zone liée au processus d’accoutumance à l’usage des toxiques. Le cerveau des consommateurs de porno est comparable à celui des cocaïnomanes et aux accrocs aux amphétamines. Il en découle que comme pour la drogue se développe une véritable accoutumance, une assuétude qui nécessite des doses de plus en plus fréquentes et importantes pour obtenir le même effet. Le plaisir s’érodant, il faut de plus en plus de sensations fortes. La plupart des criminels en matière sexuelle sont de gros consommateurs de porno. En fait celui-ci serait dans ce cas une sorte de déclic chez des personnes prédisposées. Chez d’autres il aurait effet au contraire de canaliser les pulsions. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :