Nous allons sûrement avoir droit à un matraquage médiatique avec la sortie du film multiculturaliste « La Marche ». Ce film raconte l’histoire d’une poignée d’enfants d’immigrés qui ont marché de Marseille à Paris en 1983 contre le racisme… avant d’être récupérés puis oubliés par Harlem Désir. Cependant, il se trouve au milieu d’une polémique depuis hier. La rédaction de Charlie Hebdo  a été effrayée de découvrir dans les paroles d’une chanson de la BO des appels à un autodafé contre leur journal. Les paroles de la strophe sont les suivantes :« D’t’façon y’a pas plus ringard que le raciste / Ces théoristes veulent faire taire l’islam / Quel est le vrai danger: le terrorisme ou le taylorisme? / Les miens se lèvent tôt, j’ai vu mes potos taffer / Je réclame un autodafé pour ces chiens de Charlie Hebdo ». Selon le producteur du film, tous les droits de la chanson seront reversés à une association contre le racisme de Vénissieux (Rhône). « J’ai apporté mon soutien à cette chanson qui n’a jamais été prévue pour la BO du film. J’ai prêté des éléments sonores du film qui ont été intégrés à la chanson et j’ai donné mon accord pour que la typographie de la pochette et de l’affiche du film soit la même. Je n’avais pas à valider les paroles »,a expliqué Hugo Sélignac.

Polémique qu’on essaye donc vite d’étouffer malgré un appel à la violence explicite dans cette chanson. Pourtant le film a déjà perdu un soutien…en la personne de Caroline Fourest !

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :