On a longtemps cru que le fait qu’Eric Zemmour soit juif et sioniste lui permettait de dire sur les antennes de grands médias ce que nul autre ne pouvait encore prononcé. Mais RTL vient de mettre fin aux chroniques du polémiste.

A partir de cet exemple, Virginie Vota examine le mécanisme propre à l’audiovisuel qui permet aux milices du politiquement correct d’y traquer et évincer toute voix discordante et de sanctionner les animateurs d’émissions qui donneraient la parole à une personne non soumise à l’ensemble des diktats de la pensée unique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Cadoudal says:

    quiconque dévie de la ligne du parti licrasseux

    obtient un billet pour le Goulag

    • Surtout s’il est juif, aujourd’hui comme il y a 2000 ans.

  2. Une citation que j’offre à Virginie. Elle contient la psychopathie d’une certaine caste, celle d’une gauche messianique d’origine judéo-maçonnique. Remarquez la dernière phrase contenant toute la morgue et le complexe de supériorité et une propension marquée pour la suppression de ce qui n’est pas eux. Virginie, il faudra se décider à employer dans votre terminologie les mots : juif, sionisme, suprémacisme, racialisme, antichristianisme juif, satanisme. Car M. Peillon par exemple fait partie de la caste, ainsi que M. Zemmour.

    “La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français.
    1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution.
    D’où l’importance de l’école au cœur du régime républicain. C’est à elle qu’il revient de briser ce cercle, de produire cette auto-institution, d’être la matrice qui engendre en permanence des républicains pour faire la République, République préservée, république pure, république hors du temps au sein de la République réelle, l’école doit opérer ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir le citoyen, sujet autonome.
    C’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi.”

    [Vincent Peillon, La Révolution Française n’est pas terminée, Seuil (2008)]

    Et voici une certaine vision de l’Islam par une certaine communauté :

    “Cette guerre de Gog et Magog, on l’attend tous, elle est nécessaire pour qu’Israël n’entre pas en guerre. Ce que vous êtes en train de subir en Europe et qui vous fait tellement peur, devrait être pour nous la plus belle des nouvelles de notre histoire juive.
    C’était marqué dans le Sanhédrin il y a deux mille ans, le Machiah (le Messie) ne viendra que quand Edom (l’Europe) et la chrétienté seront totalement tombées.
    Donc je vous pose la question : est-ce une bonne nouvelle que l’Islam envahisse l’Europe ?
    C’est une excellente nouvelle et que se passera-t-il quand il viendra ?
    La peur régnera dans le monde, les Nations déposeront les armes et serviront le peuple d’Israël.
    Vous, les chrétiens, allez le payer très cher, mais à un point dont vous n’avez aucune notion de quoi on parle. Il n’y aura pas d’holocauste, pour vous, avec des trains pour vous amener aux fours crématoires, ce sera sur place, l’égorgement, c’est marqué dans le livre.
    L’Islam, c’est le balai d’Israël, sachez-le, au lieu que nous fassions le travail. ”

    [Rabbin Touitou, vidéo du 1er juillet 2015]

  3. petitjean says:

    Ne tournons pas autour du pot : la démocratie est morte en France et donc la liberté d’expression aussi. A partir du moment où la liberté d’expression est encadrée par des lois, il n’y a plus de liberté d’expression. La première loi liberticide a été votée sous Pompidou en 1972 , c’est la redoutable loi PLEVEN
    Quant à la démocratie en France , déjà moribonde , ce fut Sarkozy et Fillon qui lui donnèrent le coup de grâce, en faisant avaliser par les parlements réunis en congrès, le projet de constitution européenne que les français venaient de rejeter par référendum

    Coup d’état contre le peuple, TRAHISON de Sarkozy et Fillon et TRAHISON des parlementaires censés représenter le peuple

    En passant je rappelle que dans la plupart des pays européens les parlements sont élus à la proportionnelle à un tour, avec ou sans seuil. Ce seuil est de 5% en Allemagne

    Tout est illusion, tout est verrouillé et la dictature est bien réelle !……………

  4. Attention mademoiselle, vous avez confondu Stéphane le Foll, le très politiquement correct ancien ministre de l’agriculture de Hollande, avec un journaliste s’appelant Sébastien le Fol. Je partage à 100% votre point de vue, votre vidéo est limpide et je suis heureux de voir que parmi la jeune génération dans laquelle je vous place, de nombreuses personnes ne sont pas dupes de la propagande qui nous est infligée du matin au soir. Mais vos messages gagneront en efficacité en supprimant ce genre de boulette. Bonne continuation, je vous place dans mes favoris pour continuer à vous suivre… 😉