Le jésuite James Martin, conseiller pro-gay du Vatican, suggère que le catéchisme catholique contribue au suicide des jeunes LGBT !

James Martin est bien connu aux Etats-Unis pour ses prises de position contraires à la doctrine de l’Eglise catholique. Très actif sur les réseaux sociaux, il prend sans cesse fait et cause pour les homosexuels et les transgenres. Il a aussi fait fait une apparition dans une émission de télévision en dansant sur de la musique rock métal et en agitant ses mains en faisant le signe des cornes de Satan.

Le personnage est tellement hérétique qu’un groupe de prière s’est formé pour prier pour sa conversion au catholicisme.

Mais c’est un tel individu qui a statut de conseiller du Vatican sur les questions LGBT. Du coup, il se sent poussé des ailes et recommande tout simplement de modifier le catéchisme catholique pour le rendre compatible avec les mœurs LGBT…

Dans une interview récente, James Martin, SJ, a cherché à culpabiliser les catholiques. Le catéchisme, tel qu’il est rédigé aujourd’hui, ferait trop de peine aux jeunes LGBT car leur comportement y est qualifié de désordonné et de «dépravation grave». Il veut que cela change.

Mais comment ce jésuite pourrait-il comprendre le catéchisme alors que tout dans son comportement et ses paroles montre qu’il est lui-même désordonné ?

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :