Pour MPI TV, Marion Sigaut et Judith Reisman continuent de nous décrire le processus qui vise à pervertir nos enfants.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

10 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    On interdit la fessée aux parents mais on pourrait presque dire qu’ on favorise la perversion et la pédophilie.

  2. Judith Reisman raconte vraiment n’importe quoi.

    • Pourtant les horreurs sexuels de Kinshey défiant l’imagination ainsi que les trafics financiers abjects du planning familial sur la vente d’organes de foetus sont là. C’est tellement vrai, que Donald Trump prend en ce moment des mesures pour combattre ces procédés répugnants. Judith Reisman et Marion Sigaut n’inventent rien.

      • Concernant les travaux de Kinsey, pour ce que j’en ai lu, ils font consensus au sein de la communauté universitaire.
        Concernant PP rien n’indique pour le moment qu’il est commis un délit.
        Je crois au contraire qu’elles ne font qu’inventer. Chose assez courante quand on base des analyses sur des convictions et non pas sur des faits.

        • Pouvez vous définir un FAIT d’une croyance même inventée ?

          un fait scientifique n’est il pas une croyance momentanée partagée par les universitaires chercheurs ?

          • C’est presque une question philosophique. Et qui n’est pas facile loin de là. Le fait scientifique est toujours explicitement et consciemment élaboré, construit et pas seulement constaté.
            Quand Aristote énonce la théorie des graves et des légers, il a une vision qualitative des choses. La qualité des corps est de tomber. L’empirisme s’en tient à l’apparence. La science, en revanche, se constitue par rupture avec l’évidence sensible. L’astronomie se constitue comme science lorsque Copernic affirme que la terre tourne, la physique lorsque Galilée affirme que tous les corps quelle que soit leur masse tombent à la même vitesse dans le vide. À chaque fois on a renoncé à croire ce que l’on voit.
            Le fait scientifique est construit. Galilée, pour étudier scientifiquement la chute des corps, la ralentit en utilisant un plan incliné sur lequel il fait rouler des billes. Il élabore l’expérience activement et ne se contente pas d’attendre passivement des données sensibles.

            A

            • Désolé il manquait une partie :
              A la découverte de la mécanique newtonienne allait succéder la théorie de la relativité d’Einstein. Et si remettent en question celles de Newton, ces dernières restent vraies à un certain niveau, celui où les vitesses sont suffisamment faibles.
              Seules les théories non scientifiques sont complètement infirmées (par exemple la théorie des graves et des légers d’Aristote). Les théories scientifiques restent vraies même si elles le sont à un autre niveau, plus relatif.

              • « ils font consensus au sein de la communauté universitaire. » est ce donc la règle formant le fait scientifique ?

                la méthode scientifique est justement de ne pas faire consensus mais de le défier pour établir un autre paradigme de croyance scientifique appelés les « faits » consensuels.

                On est donc loin de votre argument pour dézinguer Reisman avec un « n’importe quoi ».

                Dire n’importe quoi par rapport à quoi ?

                une idée n’est pas un fait
                une idée qui marche est un fait ?
                une idée qui ne marche pas n’est pas un fait ?
                Une idée qui déplait et marche n’est pas un fait ?

                • Manifestement vous n’avez pas compris. Je vais donc reprendre plus simplement. La critique d’un travail scientifique se doit d’être scientifique.
                  Madame Reisman n’a publié aucun article de recherche, ne fait pas de recherche. Intrinsèquement ce qu’elle raconte ne vaut donc pas plus qu’un pet de lapin.

                  Par contre sans faire de la recherche elle a écrit des tribunes et des livres. Ou elle explique par exemple qu’elle voit du porno dans Roméo et Juliette !!!!!!!!!

  3. Pouvez vous définir un FAIT d’une croyance même inventée ?

    un fait scientifique n’est il pas une croyance momentanée partagée par les universitaires chercheurs ?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com