La fameuse « affaire Theo » est devenue le nouveau sujet mobilisateur pour une extrême gauche toujours à l’affût du moindre prétexte pour occuper la rue et saccager. Ces prétendus défenseurs de la « démocratie » en ont profité pour casser du mobilier urbain, briser des vitrines, vandaliser des voitures.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. Philibert says:

    Longue vie à l’association banlieue-antifas ! Allez les gars, mélangez-vous, faites équipe..

  2. Philibert says:

    Théo, avec sa petite barbe d’islamiste, doit être ému de voir tous ces descendants de petits racistes qui ont pourtant fait élire Pétain avec la gauche, descendre dans la rue pour le soutenir. Eh oui, les gens changent avec le temps. Ils demandent juste à ce qu’un Français d’origine africaine ou maghrébine soit leur ami. C’est beau l’amitié et pour cela ils n’ont aucune barrière, ni peur de la police même si elle a ordre de ne pas leur faire de mal. Ces gens sont des héros. Je me demande toujours si parmi eux ne se cache pas celui qui a affronté le char à TianAnMen et qu’on cherche toujours. Ah l’Occident, quelle misère…

    • pierrot says:

      Votre message est une litanie de clichés.
      – Le militant de TienAnMen était probablement un nationaliste, comme la plupart en janvier 1989. L’effondrement du bloc soviétique a agité le monde entier, mais en Chine, l’État n’a pas été remis en cause, seulement sa stratégie. Savez-vous que les étudiants manifestaient au départ contre la présence d’étudiants africains, qui essayaient de lever les Chinoises ?
      – Pétain était une figure nationale en 1940 que même la gauche ne contestait pas ; le colonel De Gaulle lui avait même dédié l’un de ses livres sur la guerre de mouvement (de mémoire La France et son armée, 1938).
      – la « gauche », c’est-à-dire les éléments agités par la Synagogue, n’a pas voulu le redressement national entrepris par Pétain dès juillet 1940. Elle fut contrainte de lui voter les pleins pouvoirs, à cause du contexte : la présence d’une armée d’occupation d’un million d’Allemands, vainqueurs en six semaines. Seule l’unité derrière Pétain pouvait équilibrer le rapport de force.
      – les jeunes étudiants blancs sont des fils à maman qui ont trop docilement écouté les cours anti-français radotés par leur enseignante. Mais ils ont des perspectives d’évolution, car aujourd’hui il existe medias-presse.info !

  3. Renard066 says:

    Réveil français Bravo Marine tu as raison la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLAND et HAMON et MACRON et ce gouvernement et cette pensèe unique umps. Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017..

  4. Pour les calmer cassez leur la gueule!…

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com