Le « principe de fraternité » invoqué par le militant pro-migrant Cédric Herrou vient d’être  validé par le Conseil constitutionnel. Porter assistance à un « migrant » de manière désintéressée ne sera donc plus un délit de solidarité des humanitaristes ou des citoyens français.

Parmi les « sages » qui ont rendu cette décision qui ouvre la voie à une reconnaissance légale de l’aide à la clandestinité au nom de la ‘fraternité’ humaine se trouvent Laurent Fabius et Lionel Jospin, partisans de l’immigration-invasion depuis des décennies.

«Il découle de ce principe [de fraternité] la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national», a affirmé Laurent  Fabius. « A l’instar de la liberté et de l’égalité qui sont les deux autres termes de la devise de notre République, la fraternité devra être respectée comme principe constitutionnel par le législateur et elle pourra être invoquée devant les juridictions», a-t-il poursuivi.

Les conclusions de l’avis émis par le Conseil constitutionnel le 5 juillet spécifient qu’une personne aidant un migrant sans intérêt ni contrepartie financière ou pour des raisons humanitaires ne sera donc désormais plus passible d’une condamnation.

Le Conseil constitutionnel avait été saisi le 11 mai 2018 par la Cour de cassation à la demande de maître Spinosi, avocat de Cédric Herrou, cet agriculteur qui avait fait passer des clandestins dans la vallée franco-italienne de la Roya, et s’était retrouvé plusieurs fois aux prises avec la justice pour être venu en aide à des migrants. Il avait été condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis et s’était pourvu en cassation. Le Conseil constitutionnel a répondu à des questions relatives au séjour des étrangers et du droit d’asile.

Comme l’a fait remarquer Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, « cette décision politique du #ConseilConstitutionnel sur les migrants affaiblit encore un peu plus l’autorité nécessaire de l’État et renforce le pouvoir d’associations pseudo-humanitaires. Le Gouvernement doit sortir de l’ambiguïté face à l’#immigration de masse ».

Avec de telle décision, l’invasion de la France et de l’Europe a encore de beaux jours devant elle !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

7 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    Son traitement a l’air de lui réussir ,mais doit lui bouffer les quelques neurones qu’il lui reste !
    Peut-être atteint par le sang contaminé ? qui sait ?

  2. Cadoudal says:

    collaborer à l ‘invasion de migrants illégaux est un mérite pour la République maçonnique.

    cela ressemble au cas des bolcheviques , qui ont aidé fortement l’ armée allemande à envahir la France en mai 40, et qui ont été proclamés Grands Résistants par de Gaulle.

  3. Daniel PIGNARD says:

    Le couplet 3 de Notre Merveilleuse Marseillaise coupe l’herbe sous le pied du Président du Conseil Constitutionnel, lequel justement fait partie des cohortes étrangères.

    “Quoi ! Des cohortes étrangères
    Feraient la loi dans nos foyers !
    Quoi ! Des phalanges mercenaires
    Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
    Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
    Nos fronts sous le joug se ploieraient !
    De vils despotes deviendraient
    Les maîtres de nos destinées !”

    • Et les Marseillais ont marché en le chantant à Paris, jusqu‘au couvent des Carmes.

  4. Geneviève says:

    La République maçonnique était moins tendre avec les Français qui hébergeaient des prêtres réfractaires qui avaient refusé de prêter serment à la Constitution civile du clergé en 1790 !

    Si j’ai bien compris si on est affranchi des lois à partir du moment qu’on caresse les poils de la bête mondialiste dans le bon sens….

  5. Geneviève says:

    La République maçonnique était moins tendre avec les Français qui hébergeaient des prêtres réfractaires qui avaient refusé de prêter serment à la Constitution civile du clergé en 1790 !

    Si j’ai bien compris si on est affranchi des lois à partir du moment qu’on caresse les poils de la bête mondialiste dans le bon sens….

  6. Cadoudal says:

    le message républicain est clair:

    la République laïque promeut tout ce qui favorise l ‘invasion barbare; c’est le Bien , c’est conforme au Talmud , au Grand Orient;

    tout ce qui s’ y oppose est mauvais, fasciste,identitaire; doit être détruit par la foudre des juges licrasseux.