C’est l’idée folle qui a germé dans les esprits déréglés des politiciens au pouvoir en Italie. Face à l’arrivée massive d’immigrés clandestins, le gouvernement italien est à la recherche désespérée de logements pour les accueillir.

Migrants économiques, extra-communautaires, les centres d’accueil de la péninsule en sont saturés et débordent. La crise migratoire est destinée à s’aggraver avec l’arrivée de la belle saison qui, comme on peut s’en douter, favorise les voyages de l’espérance !

270 000 migrants, et c’est une estimation au plus bas, sont attendus. Selon une indiscrétion recueillie par Affaritaliani.it, le ministère de l’Intérieur italien et le président du Conseil sont entrain d’élaborer une solution autre que les tentes et les casernes : réquisitionner les maisons secondaires vides pour une période limitée à deux mois en échange d’une indemnisation payée avec les fonds de l’Union européenne ou l’utilisation des écoles fermées pendant la période estivale. Toutes deux des mesures extrêmes et impopulaires. Le recours à des édifices publics vides est aussi à l’étude.

Dans certaines localités italiennes ces mesures ont déjà été adoptées de façon officieuse.  Malgré la colère des habitants. Colère que les bonnes consciences n’entendent pas et ne veulent pas voir !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :