A la veille du second tour de l’élection présidentielle qui oppose Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la fuite sur internet de milliers de documents de la campagne du candidat Macron est venue créer un énième rebondissement, aussitôt dénoncé comme une « déstabilisation » par l’ancien ministre.

La divulgation de ce piratage massif déjà nommé MacronLeaks, « dans la dernière heure de la campagne officielle » – la campagne ayant officiellement pris fin vendredi à minuit -, « relève manifestement de la déstabilisation démocratique, comme cela s’est déjà vu aux Etats-Unis pendant la dernière campagne présidentielle », a dénoncé En Marche!, le mouvement d’Emmanuel Macron, dans un communiqué.

Ces documents piratés ont rapidement été relayés sur les réseaux sociaux, juste avant minuit et la clôture de la campagne officielle.

Ce sont au total 9 Go de documents internes à la campagne d’Emmanuel Macron qui ont été diffusés sur le web, par un internaute baptisé EMLEAKS.  Au total, il y a « des dizaines de milliers d’emails, de photos et de pièces jointes, datant du 24 avril au plus tard » (le lendemain du premier tour de la présidentielle), selon WikiLeaks. Le site fondé par Julian Assange, qui a relayé sur son compte Twitter le lien hypertexte menant à ces documents, a assuré ne pas être à l’origine de cette opération de piratage qu’il a aussitôt baptisée du hashtag #MacronLeaks ». Ces fichiers piratés sont des courriels ou des « documents comptables », tous « légaux », a précisé En Marche! dans son communiqué.

« Ceux qui font circuler ces documents ajoutent à des documents authentiques nombre de faux documents, afin de semer le doute et la désinformation », a affirmé l’équipe d’Emmanuel Macron, en faisant un parallèle avec le piratage qui avait visé l’équipe de Hillary Clinton, la candidate démocrate à la présidentielle américaine de 2016.

En février, les serveurs d’En Marche avaient été coupés durant quelques minutes, à la suite d’attaques venant d’Ukraine selon le mouvement d’Emmanuel Macron. En mars, le mouvement d’Emmanuel Macron avait aussi été la cible de tentatives de hameçonnage (« phishing »), attribuées là à un groupe russe selon l’entreprise japonaise de cybersécurité Trend Micro.

Dans un communiqué aux premières heures samedi, la Commission nationale de contrôle de la campagne présidentielle (CNCCEP) française a recommandé aux médias « de ne pas rendre compte du contenu » de ces documents issus d’une « attaque informatique », rappelant que « la diffusion de fausses informations est susceptible de tomber sous le coup de la loi ».

Ce piratage pourrait-il avoir une incidence sur le vote des électeurs français dimanche? Si le hashtag #MacronLeaks était très haut parmi les recherches des internautes dans la nuit de vendredi, il n’était cependant qu’en deuxième position, derrière celui de #KohLanta, une émission de téléréalité mettant en scène des aventuriers sur une île déserte.

Dans les derniers sondages publiés vendredi, avant la clôture de la campagne officielle, Emmanuel Macron était encore largement en tête, avec 61,5 à 63% des voix, contre 37 à 38,5% pour Marine Le Pen.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Mots clefs

7 commentaires

  1. Philibert says:

    Wikileaks, c’est comme Asselineau, un instrument du pouvoir pour détourner l’attention. J’ai jamais vu une information de Wikileaks qui a causé un quelconque véritable dommage à la dictature de subversion que nous connaissons, pas plus que le NYT et ses révélations sur la fabrication des Iphone causant la mort d’ouvriers et remportant le Prix Pulitzer n’a gêné les ventes de ces derniers. Mais je me trompe certainement.

  2. raslebol says:

    Comment dans les documents piratés il n’y a pas été trouvé les résultats du second tour ????

  3. Luc says:

    « Comment dans les documents piratés il n’y a pas été trouvé les résultats du second tour ????.. »
    Peut être pas mais des assurances vie, des factures énormes,bref, des mails de ses proches, très révélateurs car ce n’est pas que els mails volés, sur Gemplus, il y a presque l’arborescence de l’ordinateur, surement un logiciel espion!

  4. HUGUEL says:

    C’est de bonne guerre.Tout cela aurait dû être dénoncé avant le premier tour voire immédiatement après pour montrer aux français qu’il n’est pas le petit saint que les merdias,dictateurs de la pensée unique, veulent nous faire avaler. J’espère que ces révélations vont lui mettre du plomb dans l’aile.

  5. raslebol says:

    Lors du débat du 03 mai Macron n’a pas manqué de faire allusion au Vel d’hiv mais pourquoi n’a t-on jamais évoqué le cas de son mentor Paul Ricoeur ?????

    Après avoir descendu en flèche MLP à propos d’une réponse à une question posée, le candidat Macron à la présidence de la France prétend se faire le porte-drapeau de la cause anti-fasciste, alors qu’il a eu pour mentor un doctrinaire pétainiste, quelle mascarade !!!!

    « Au début 1939, Ricoeur écrit un article dans Terre Nouvelle où il évoque la « pureté du discours d’Hitler ». Cela faisait référence au discours du 30 janvier 1939 devant le Reichstag où le Fuhrer exhortait à « l’annihilation de la race juive en Europe ». Ricoeur y fustigeait les « valeurs impures de la démocratie » et « la dureté de la France pour l’Allemagne désarmée ».

    En 1939, Ricoeur comprend « qu’il se tournera vers la philosophie allemande ». Il est alors sélectionné pour la participation à l’université d’été de Munich de l’été 1939…

    ..Gadamer fut également un conférencier du Troisième Reich. En mai 1941, à l’Institut allemand de Paris alors occupée, il prononça une conférence sur « Le peuple et l’histoire dans la pensée de Herder » où il justifiait la défaite des Lumières françaises face au nationalisme allemand.

    Cette philosophie a eu une influence réelle sur Emmanuel Macron, car non seulement il s’en revendique – « Aux côtés de Ricoeur j’ai appris le siècle précédent et appris à penser l’Histoire » écrit-il dans son dernier ouvrage -, mais en plus il en a conservé les concepts. Ainsi des mots d’ « herméneutique » et de « récit » dont il abreuve les auditeurs de France Culture par exemple…. »

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8514

  6. Et l’affaire Bayrou qui aurait pu rejaillir sur Macron, on en parle ?
    http://queteverite.blogspot.com/2017/05/le-merveilleux-monde-de-la-politique-et.html

  7. champoiseau says:

    L’éolienne minus macron, du vent, du vent, pour le faire tourner sur lui-même Ce vent de tempête , les politiques, qui renversent tout sur leur passage et détruisent la France, arrachant les arbres de la Foi, de l’Histoire, de la Morale, de la Littérature……..etc. Accompagné des inondations de mensonges, de pourriture,…..

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com