Le secrétariat du synode a réalisé un pré-rapport en vue de cet évènement prévu pour octobre 2018. Comme pour le synode sur la famille, il est farci d’hérésies diverses, dévoyant et escamotant sans vergogne le sens spirituel de ce qu’il faut dire à la jeunesse. Une gigantesque manipulation avec les mêmes acteurs que précédemment : le cardinal Lorenzo Baldisseri et l’archevêque Bruno Forte.

Le devoir de tout chrétien est d’ordonner sa vie afin de pouvoir partager la joie de vivre en Dieu après la mort. Ce sont des visées surnaturelles. De cela il n’y a pas un mot dans le texte préparatoire au synode des jeunes. On se retrouve avec le bla-bla conciliaire parallèle concernant les finalités du mariage. Il appartient aux jeunes eux-mêmes de discerner leur vocation personnelle. Ceci concerne « leurs professions », leur « style de vie », « leurs engagements », « les formes de leurs engagements sociaux et civils », « le volontariat », « le service à ceux qui sont dans le besoin ou leur implication dans le vie civile et politique ». Des poncifs absolument géniaux, n’est-il pas ? (Introduction et III.2). Tout est du même tonneau. Concernant la vocation religieuse elle doit être envisagée après celle du mariage : ignorance crasse de ce qu’est la vocation qui  est toujours un appel personnel fait par Dieu.

À ce sujet on penserait que le but de la vocation est de convertir les âmes pour les sauver. Que nenni ! Elle doit assurer « la plénitude de la joie », « la plénitude de vie », « ne pas perdre les opportunités de la réalisation personnelle » ; elle doit  « ouvrir la personne au plein exercice de la liberté (II et Intro). On a envie de dire « n’en jetez plus ! », on nous prend pour des ânes. Bref du baratin bisonours et naturaliste de vicaire de banlieue. Quelle chance ! : « L’Eglise ne peut ni ne veux abandonner les jeunes à l’isolation et l’exclusion auquel le monde les expose ». Il ne faut pas « qu’un désappointement les emprisonne ou les aliène ». Elle a bien raison … Les jeunes doivent penser « au service altruiste et au échanges fructueux ». et « aux possibilités croissantes d’un dialogue fructueux et un mutuel enrichissement » (III,3). Ben voyons…Tout est de la même farine.

Peut-être eut-il fallu mettre en garde contre le gender, l’avortement, le porno, les relations homosexuelles, le divorce, les difficultés du vivre chrétiennement, de la prière, des grâces sacramentelles ?  Rien de tout cela ! Une petite dernière pour faire la route : « En écoutant le peuple des jeunes, l’Eglise veut une fois de plus entendre la parole de Dieu dans le monde actuel ». Bref l’Eglise n’enseigne plus, ne donne plus la grâce sacramentelle, elle doit « être à l’écoute » des jeunes plutôt que de la parole divine de Jésus mort et ressuscité. On disait la même chose du « peuple de Dieu » au moment du concile Vatican II.  (à suivre, je n’ai pas encore tout lu ! ).

Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 commentaires

  1. Jean-louis Renon says:

    Rappelez vous ces paroles de la Vierge Marie à la Salette  » Rome perdra la foi  » c’était en 1846 !!!!

  2. Serviteur says:

    Merci monsieur Dickès.

    Article intéressant s’il en est, qui montre une fois de plus la nouvelle conception de la Vérité depuis Vatican II.

    Elle n’est pas , elle se fait, disent les adeptes de l’herméneutique de la continuité.

  3. Lionel says:

    Je crois qu’en effet les conciliaires aiment s’adresser particulièrement aux sots et aux ignorants; ils n’aiment pas ceux qui réfléchissent sérieusement.
    Pour leur bien comme pour le nôtre, ils feraient mieux de renoncer à ces assemblées non seulement stériles, mais destructrices de la Foi!
    Quand je pense aux évêques réunis à ce funeste Concile Vatican II, il me vient à l’esprit ces paroles d’Isaïe reprises par Saint Jean 12,40: « Il leur a aveuglé les yeux et endurci le cœur, afin qu’ils ne voient pas de leurs yeux, ne comprennent pas avec leur cœur et ne se convertissent pas. Et je les eusse guéris! » Quelle effroyable responsabilité!
    Ce sont vraiment des fossoyeurs de la Foi.

    • Lionel says:

      …Dans cette nouvelle “église”, “on brise avec le passé pour devenir des hommes nouveaux, l’esprit de secte remplace l’amour du prochain, l’orgueil individuel grandit dans l’ombre!…” (Cardinal Tommaso Bernetti – 4 août 1845).
      Réunis en concile, les évêques ont “découronné Notre Seigneur Jésus-Christ” en substituant le “culte de l’homme” à “celui de Dieu” et ont ainsi sabordé la Sainte Église, nous conduisant inéluctablement au désastre…
      C’est “l’homme qui se fait dieu” à la place de “Dieu fait homme”; à la “religion nouvelle” correspondent de “nouveaux saints”!

  4. Michel MOLLAT du JOURDIN says:

    Vous êtes, bien entendu, les seuls à détenir la vérité. Quel orgueil ! n’oubliez-vous un peu vite que Dieu a créé l’homme libre ; sa conscience, faite à son image, ne peut entendre sa voix (« très légère brise ») dans le tumulte des imprécations à l’égard d’autrui.

    • Serviteur says:

      Comme vous y allez, du Jourdin !

      la conscience de l’homme a tout autant de mal à entendre la voix de l’Esprit, dans le tumulte des erreurs proférées par ceux qui devraient la protéger et la clamer bien haut !

      La liberté de l’homme n’a pour autre objet que de faire le bien. Et le premier bien, c’est de dire la vérité.

      • Lionel says:

        Serviteur,
        Une réaction qui tient la route…
        Merci pour cette mise au point!

  5. Marie says:

    « En écoutant le peuple des jeunes, l’Eglise veut une fois de plus entendre la parole de Dieu dans le monde actuel  »

    C’est l ´Église qui écoute…..  » le peuple des jeunes  » !!!!!! ???

    Ces jeunes qu’ont -ils à dire à dire sur la Parole .? Ils ne la connaissent pas pour la grande majorité .

    Encore du bla-bla inutile , encore des réunions inutiles .Décidément tous ces messieurs sont très forts pour remplir des pages d’écriture à la mode du moment .

    Qui enseigne aux jeunes …….  » la Parole de Dieu  » ?

    St Paul dans une de ses lettres dit que la Foi vient par la prédication de la Parole de Jésus -Christ , donc de l’Eglise qui doit la transmettre .

    Les membres ecclésiastiques de l’Eglise ne lisent -ils plus Saint Paul ?

    Les jeunes , dans notre monde déboussolé , désorganisé, violent , permissif, pornographique , dans lequel le bien se nomme mal et le mal bien ,attendent des adultes qu’on leur annonce une Vérité qui seule se trouve en Jésus -Christ .

  6. Etienne says:

    Pédagogisme béat, prêchi-prêcha confit au vin de messe.

    • Lionel says:

      Étienne,
      Les catholiques sont manifestement perturbés par tous ces bouleversements…

      • Etienne says:

        Forcément. D’autant que c’est finalement le fait de celui qui est chargé de les rassembler.
        Ceci dit, à terme, les catholiques sortiront du trou où ils sont mis : la stupidité profonde d’aujourd’hui donnera son retour de manivelle.

  7. Jean-Pierre Dickes says:

    Michel Mollat de Jourdin,
    L’Eglise est faite pour nous parler de Dieu et pas des hommes à perte de vue. Le rappeler ce n’est pas de l’orgueil mais du bon sens. « Je suis la voie, la vérité et la vie « .

    • Lionel says:

      Jean-Pierre Dickes,
      Exact! il y a une confusion malencontreuse entre la politique et la religion; « Rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » (Luc 20:25).

  8. Cadoudal says:

    la « pastorale actuelle »:

    suivre François pour aller prier avec lui dans une mosquée

    suivre François pour aller encenser une statue de Luther au Vatican;

    suivre François pour introduire des barbares islamistes dans l’ Europe chrétienne.

    suivre François pour faire repentance du manque de gentillesse de l’ Eglise envers les sodomites.

  9. Guy de la Croix says:

    Un grand coup de balais au vatican c’est URGENT et il faut le dire …à ceux qui espèrent encore une intervention DIVINE… pour terrasser les cardinaux apostats de tout poil… et laisser les quelques fidèles reprendre le pouvoir pourri…

    • Cadoudal says:

      une croisade contre Vatican II- Assise ?

      une croisade pour évacuer le Sacré Collège pourri ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com