Par un rescrit daté de ce jour, François confirme qu’il a bien  l’intention de continuer à essayer de détruire l’Eglise catholique de fond en comble.

Ainsi, l’utilisation des églises paroissiales pour les groupes célébrant avec le rite préconciliaire [la messe dite de saint Pie V], ainsi que l’utilisation de l’ancien missel romain de 1962 par les prêtres ordonnés après le 16 juillet 2021, ne peuvent être accordées que par l’évêque après avoir obtenu l’autorisation du Saint-Siège.

Voici comment Vatican.news relate ce nouvel oukase à mettre à la poubelle, comme les précédentes tentatives de l’adorateur de la Pachamama qui a déclaré qu’il ne voulait plus du titre de “Vicaire de Jésus-Christ” (1)  :

Le Pape François a confirmé sans équivoque deux points précis du Motu Proprio Traditionis custodes, le document qui, en juillet 2021, avait redéfini les normes sur l’utilisation de l’ancien missel en redonnant aux évêques l’autorité sur ces célébrations. Il l’a fait par un rescrit suite à l’audience accordée lundi 20 février au préfet du dicastère pour le Culte divin, le cardinal Arthur Roche. Les deux points, qui ont fait l’objet de différentes interprétations et de récents débats, également dans les médias, concernent l’utilisation des églises paroissiales et l’éventuelle création de paroisses personnelles pour les groupes célébrant selon le missel de 1962, promulgué par Jean XXIII avant le concile œcuménique Vatican II, ainsi que l’utilisation de ce missel par les prêtres ordonnés après le 16 juillet 2021, c’est-à-dire après la publication du Motu Proprio.

De fait, le contenu de Traditionis custodes était déjà suffisamment clair sur les deux points pour lesquels l’évêque, avant de décider, doit demander l’autorisation du dicastère pour le Culte divin, qui selon le Motu Proprio exerce l’autorité du Saint-Siège en la matière. Il revient donc au dicastère, selon les circonstances, de donner son accord éventuel à l’ordinaire diocésain.

Après avoir réaffirmé, sans aucune possibilité de malentendu, que les deux cas en question sont des «dispenses réservées de manière spéciale au Siège Apostolique», et que les évêques sont donc obligés de demander l’autorisation au Saint-Siège, le rescrit du Pape François précise que «si un évêque diocésain a accordé des dispenses dans les deux cas mentionnés ci-dessus, il est obligé d’en informer le dicastère pour le Culte divin et la Discipline des sacrements, qui évaluera les cas individuels».

Par conséquent, en présence de concessions d’églises paroissiales, de l’établissement de paroisses personnelles et du nihil obstat pour l’utilisation du missel préconciliaire par les prêtres ordonnés après juillet 2021, établis par l’autorité diocésaine sans le consentement de Rome, l’évêque devra obligatoirement reprendre la procédure et se conformer à la réponse du dicastère. Enfin, avec le nouveau rescrit papal, François «confirme ce qui a été établi» dans les réponses aux dubia qui ont émergé après la publication de Traditionis custodes; réponses publiées accompagnées de quelques notes explicatives le 4 décembre 2021.

Reste-t-il, à ce jour, des catholiques de Tradition, qui croient encore que Bergoglio leur veut du bien ?

Francesca de Villasmundo reviendra très prochainement dans nos colonnes sur ce nouvel lamentable épisode de l’Attila romain.

A Francesco libera nos Domine !

(1) Autres articles concernant le dossier “Traditionis custodes” : 

(1)  Dans son édition 2020, l’ »Annuario Pontifio« , l’annuaire du Vatican publié chaque année avec toutes les informations sur la hiérarchie de l’Eglise catholique, laisse tomber la désignation du pape comme «Vicaire de Jésus-Christ». Cette mention est reléguée comme «titre historique» dans une note de bas de page. Pour le cardinal Gerhard Ludwig Müller, il s’agit là de rien moins qu’une «barbarie théologique».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup